Un label de qualité pour “l’Université de la Grande Région”


Le 6 octobre 2009, un colloque abordant la question du futur réseau « Université de la Grande Région », a été organisé à l’Hôtel de Ville de Metz. La Jeunesse Chrétienne Sociale (CSJ), s’engageant depuis des années en faveur de la Grande Région et collaborant étroitement avec les mouvements de centre-droite de cette région transfrontalière, a été représentée à Metz par son président, Serge Wilmes.

Lors des discussions, Serge Wilmes a d’abord réitéré l’appui du CSJ à la création d’une structure universitaire véritablement transfrontalière puisqu’il s’agit d’un projet innovateur et essentiel pour le développement de la Grande Région. En même temps, le CSJ est d’avis qu’il faudrait songer à doter la future structure interuniversitaire grand-régionale d’un instrument supplémentaire permettant de bien mettre en évidence cette coopération unique en son genre en Europe. C’est dans cette optique que les jeunes chrétiens sociaux ont proposé d’instaurer un label de qualité

s’appliquant à l’Université de la Grande Région ainsi qu’à tout le réseau qui en dépend.

S’il est vrai, que face à la concurrence vive des universités européennes, l’Université de la Grande Région ne pourra faire la différence qu’en offrant un cadre multilingue, une grande mobilité des étudiants ainsi qu’un enseignement et des conditions d’études de grande qualité, il est tout aussi vrai qu’il faudra faire connaître et reconnaître ces atouts à l’intérieur et bien au-delà de la Grande Région, afin d’attirer des étudiants et des enseignants de tous les coins d’Europe. Pour le CSJ, c’est précisément à ce stade-là que pourrait intervenir un label de qualité, puisqu’il s’agit d’un instrument efficace de certification et de marketing.

Néanmoins, le label en question, dont les critères de qualité devront être déterminés et évalués par un organisme indépendant, ne devrait pas uniquement se limiter à certifier la qualité de l’enseignement dispensé à l’Université de la Grande Région mais il devrait également s’appliquer à tous les autres services que l’on souhaite offrir aux étudiants et aux enseignants comme p.ex. l’offre de logement, l’offre culturelle, l’offre sportive, l’offre de restauration etc.

Et puis, la création d’un label de qualité ne présenterait pas seulement l’avantage d’assurer que toutes les personnes souhaitant étudier et enseigner à l’Université de la Grande Région jouissent des meilleurs conditions possibles mais garantirait aussi que le niveau de qualité de ces conditions soit le même dans tous les établissements faisant partie du réseau interuniversitaire de la Grande Région.

Enfin, le CSJ se montre ravi que les responsables du projet « Université de la Grande Région » envisagent de leur côté de mettre en place un système de certification de la qualité de l’enseignement et qu’ils aient proposé à la Jeunesse chrétienne sociale leur collaboration afin de développer ensemble l’idée du label de qualité.

Communiqué par le comité national du CSJ