Appel de Nancy


Déclaration Commune des mouvements jeunes de la droite et du centre de la Grande Région en faveur

de la construction européenne

Nous, Jeunes Populaires de Lorraine (France), Jeunesse Chrétienne Sociale – CSJ (Luxembourg) et Junge Union Saar (Allemagne), fiers de l’engagement européen de nos familles politiques respectives et conscients de la responsabilité qui est la nôtre en tant que jeunes européens, sommes réunis en ce 12 Juillet 2008 à Nancy pour réaffirmer notre attachement à l’idéal européen et poser les fondations d’une étroite collaboration entre nos mouvements.


I. Un engagement réaffirmé en faveur de la construction européenne

1. Trois ans après les « non » français et néerlandais et trois semaines après le « non » irlandais, nous sommes conscients que l’Union Européenne traverse une profonde crise d’identité. Dans ce contexte, nous pensons qu’il est de notre responsabilité à nous, jeunes militants de l’Europe, de nous approprier le projet européen et de le faire vivre.

2. Nous réaffirmons ainsi notre engagement en faveur de l’Europe telle que l’envisageaient les pères fondateurs. A savoir : un espace de paix, de progrès, de prospérité économique et sociale, et porteuse des valeurs universelles de tolérance et d’humanisme.

3. Profitant d’ores et déjà de nombreux avantages offerts par l’Europe tels que l’ouverture des frontières, l’euro, le programmes Erasmus, l’homogénéisation des diplômes, etc., nous sommes convaincus que l’Europe est une chance pour la jeunesse et qu’elle constitue notre avenir.

4. À l’heure où le monde se globalise et où de nouveaux géants économiques émergent, nous pensons que la construction d’une Europe politique et capable de parler d’une seule voix est plus que jamais nécessaire. C’est en effet l’échelon pertinent pour lutter efficacement contre les menaces contemporaines que sont le dérèglement climatique, les crises financières, l’appauvrissement des réserves de matières premières, l’accroissement des inégalités, et le risque terroriste.

II. La mise en place d’une coopération étroite au service de l’Europe

1. Alors que la France vient de prendre la Présidence de l’Union Européenne pour 6 mois et que les élections au Parlement Européen auront lieu en Mars 2009, nous pensons qu’il est temps d’agir au service de l’Europe en poursuivant deux objectifs : faire la pédagogie de l’Europe, et construire un idéal européen porté par la jeunesse européenne.

2. Pour mener à bien ces deux projets et fidèles à l’esprit de la construction européenne, nous avons décidé d’unir nos forces pour placer notre action dans un cadre authentiquement européen.

3. Pendant 9 mois, nous allons donc militer et réfléchir ensemble au service du projet européen. Concrètement, il s’agira tout d’abord de coordonner nos actions respectives. A cette fin, les dirigeants des trois mouvements se réuniront chaque mois pour dresser le bilan des actions effectuées et préparer les suivantes. D’autre part, les trois mouvements se réuniront au moins 5 fois jusqu’aux élections européennes dans le cadre de « Conventions Européennes ». 4 d’entre elles seront consacrées à la Présidence Française de l’UE et aux grands sujets qui seront abordés à cette occasion (questions institutionnelles, protection du climat, lutte contre l’immigration illégale et défense européenne), tandis que la cinquième fera l’objet d’un grand rassemblement européen à la veille des élections européennes.

4. À l’occasion de ce rassemblement, les trois mouvements impliqués présenteront leur contribution commune, fruit de neuf mois de coopération militante, qui aura pour vocation d’être intégrée dans les programmes électoraux de nos partis respectifs.

Jeunes Populaire de Lorraine Chrëschtlech Sozial Jugend Junge Union Saar

Nancy, 12 Juillet 2008