Bildungs(spar)minister Meisch

In den letzten Tagen kursierten Gerüchte in sozialen Netzwerken, dass Schüler verschiedener Abschlussklassen des Luxemburger Sekundarunterrichts für den Erhalt ihres Diploms 75 € berappen sollen. In den Schulen ist dieses Thema bereits seit einigen Wochen Gesprächsstoff. Die CSJ Schüler a Studenten haben sich das Gesetz vom 19. Dezember 2014 angesehen und mussten erschütternd feststellen, dass…

Details

Le nouvel article 117 de la Constitution : un refuge pour toutes les idéologies ?

communiquéAux vœux de la coalition gouvernementale, le 21 janvier 2015 s’inscrira dans l’histoire du Grand-Duché comme jour où le Luxembourg est entré dans l’ère de la laïcité.

Enfin, de l’accord du CSV, un nouvel article 117 inscrira désormais noir sur blanc, le principe de la séparation de l’Etat et de l’église dans notre loi fondamentale.

La phrase introductive de la nouvelle disposition se lit comme suit :

«En matière religieuse et idéologique, l’Etat respecte en vertu du principe de séparation, les principes de neutralité et d’impartialité. »

Même si ce n’est qu’une évidence, le CSJ accueille le fait qu’en matière religieuse l’Etat respecte les principes de neutralité et d’impartialité.

C’est toutefois avec stupeur que le CSJ se doit de constater que ces mêmes principes s’appliqueront aux idéologies.

Details

Alex BODRY – Shadow Minister ?

communiquéL’honorable député Alex BODRY s’est introduit à la table de l’exécutif et s’est assis à son côté.

Il semble avoir assisté aux négociations de l’accord entre l’Etat et les communautés religieuses établies au Luxembourg[1].

Il est pour le moins étonnant que son nom ne soit pas cité dans le projet de convention présenté à la Chambre des Députés.

Autre constat étonnant : à l’exception de l’honorable député aucun autre élu de la Chambre n’a assisté.

Le député Alex BODRY aurait-il changé de fonction et serait-il devenu « Shadow Minister » du gouvernement BETTEL-SCHNEIDER ?

Le CSJ rappelle à l’honorable député Alex BODRY que tant qu’il n’a pas été appelé aux fonctions de membre du gouvernement[2] il lui appartient de respecter le principe selon lequel les rapports de la Chambre dont il fait partie avec l’exécutif ont lieu par l’intermédiaire du Président de la Chambre[3].

Details

Bonne Chance Patrick!

D’CSJ felicitéiert dem Patrick Arendt zu sengem neie Mandat als Gemengeconseiller an der Gemeng Péiteng. Hien ersetzt vun haut un de Camille Bosseler, dee sech no 31 Joer aktiver Lokalpolitik zeréckzitt. De Patrick ass zënter 2005 Member vun der CSJ an huet an de leschte Joer vill op lokalem Niveau geschafft. Hien hat zwee Mandater…

Details

Eng Tiitche vum Kleeschen

communiquéEis Positioun a punkto Legaliséiere vum Cannabis

Oppe, sozial a responsabel

Eise neie Slogan „Oppe, sozial a responsabel“ spigelt d’Grondwäerter erëm op déi mir eis Politik baséieren. Oppe steet fir d’Personalitéit, déi individuell Würd, Fräiheet awer och fir Toleranz. Sozial steet fir d’Solidaritéit a sozial Gerechtegkeet. Responsabel steet fir de Nohaltegkeetsprinzip an eis Verantwortung, déi mir fir eis Gesellschaft an eis Matmënschen droen.

Des Prinzipie fënnt een also zum Beispill och an eiser Positioun betreffend d’Diskussioun vum Legaliséiere vum Cannabis erëm. Eng Positioun déi d’Bréck schléit tëscht individueller Fräiheet, Solidaritéit a Verantwortung vis-à-vis vun eise Matmënschen.

Details